Rôle du goéland entant que vecteur de pathogènes en région urbaine en lien avec l’exposition aux contaminants

Rejoins l’équipe de notre membre Jonathan Verreault.

Description du projet

Des études menées par notre laboratoire sur les goélands à bec cerclé nichant dans la région de Montréal ont rapporté des concentrations tissulaires élevées en retardateurs de flamme. Nous avons également démontré que ces goélands agissent comme biovecteurs de retardateurs de flamme en les exportant, via leur guano, à l’échelle du paysage dans la région de Montréal. Les goélands transportent également plusieurs pathogènes qui peuvent être néfastes pour la santé animale et humaine. Ce projet de maîtrise aura pour objectif de comprendre le rôle du goéland à bec cerclé dans le biotransport de pathogènes dans la région de Montréal. Pour se faire, des goélands nichant dans le Fleuve St-Laurent seront suivis en utilisant des GPS miniatures et leurs échantillons de guano seront séquencés pour l’analyse de plusieurs virus et bactéries d’intérêt. Un lien sera également exploré entre la prévalence des pathogènes et les concentrations tissulaires de retardateurs de flamme chez ces goélands.

Informations complémentaires

Exigence: BSc en biologie, biochimie, sciences de l’environnement ou dans une discipline pertinente complété au 30 avril 2021.
Atouts: Connaissances en écotoxicologie et/ou virologie.

-Bourse de Maîtrise compétitive fournie pour une période de 2 ans.
-Travail en laboratoire et sur le terrain.
-Projet de collaboration entre Jonathan Verreault (UQAM) et Carl Gagnon (Université de Montréal).

Pour appliquer

Envoyez votre CV et relevé de notes (BSc) par courriel avant le 22 février 2021 à:

Jonathan Verreault

Département des sciences biologiques, Université du Québec à Montréal